Le doggy bag, une action contre le gaspillage

Posté par admin Le 09 - Juil - 2014

Une enquête nationale de la DRAAF, direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, Rhône-Alpes auprès des consommateurs a mis en exergue le désir des consommateurs de promouvoir le doggy bag en France.

Le doggy bag, très en vogue aux États-Unis surtout, peine à se développer en France. Le principe est simple : le restaurateur propose au client d’emporter les restes de son assiette dans un sac ou une boîte pour éviter le gaspillage. Cette difficulté pour les doggy bag de s’imposer en France peut s’expliquer par une question de culture. Les français sont gênés à l’idée de repartir d’un restaurant avec ses restes et n’oseraient donc pas demander au serveur un doggy bag.

La question du doggy bag devient plus urgente suite au plan gouvernemental sur le gaspillage alimentaire qui doit être réduit par deux en France d’ici à 2025 pour atteindre l’objectif du gouvernement.

Selon la DRAAF, 75% des personnes interrogées se disent prêtes à en utiliser un et 90% sont pour la promotion du doggy bag.

Ils ont donc décidé de lancer une autre enquête, cette fois à destination des restaurateurs et des étudiants en hôtellerie-restauration pour connaître leur opinion sur les sacs à emporter et sur les moyens de développer cette pratique qui permettrait d’éviter de perdre, sur chaque repas qu’une personne prend au restaurant, entre 210 et 230 grammes de nourriture.

Catégorie(s) : A la une, Actualités